Chaudières à granulés de bois

JPG - 238.7 ko
Chaudière Palazzetti

D’une puissance variant entre 5 et 100kW, il existe toute une gamme :

  • Les poêles chaudières, à chargement journalier, et décendrage 2/3 fois par semaine, que l’on pose idéalement dans une pièce à chauffer, sinon en chaufferie Les chaudières semi-automatiques avec réserve 150 / 200 kg, à chargement bi-mensuel, et décendrage manuel 1x par semaine, que l’on pose en chaufferie
  • Les chaudières automatiques avec réserve 200 kg, à chargement bi-mensuel, et décendrage automatique, que l’on pose en chaufferie
  • Les chaudières automatiques avec silo, à chargement annuel, et décendrage automatique, que l’on pose en chaufferie

Principe de fonctionnement

Chaque chaudière à granulés de bois est équipée d’une trémie intégrée (réserve plus ou moins grande en fonction des modèles) qui alimente le foyer en combustible grâce à une vis sans fin. L’allumage se fait de manière automatique et le principe de chauffe est simple : l’appareil fait monter en température le corps de chauffe grâce à la flamme et au bout de 10 min environ, une fois que ce dernier atteint la température adéquate, la pompe s’active afin d’envoyer l’eau vers les radiateurs, garantissant une chauffe répartie de la chaleur. Pour la production d’eau chaude sanitaire, un ballon d’eau chaude séparé est utilisé

Economie

Un poêle consomme en usage principal, entre 1T5 et 2T5 (différence entre une maison neuve et une maison ancienne très peu isolée) de granulé par hiver, pour chauffer 250 métres cube, soit 100m² avec des plafonds à 2,50m de hauteur. La consommation varie suivant l’isolation, la température ambiante souhaitée et les températures extérieures. Le coût du granulé en sac est variable en fonction de la qualité, des quantités achetées et des fournisseurs. Il se situe entre 260 et 300 € la tonne, soit environ 6 c€/kWh (près de la moitié du prix propane valeur fin 2005). Le coût du granulé en vrac pour les chaudières automatiques uniquement se situe en moyenne à 250 € la tonne livrée, soit environ 5 c€/kWh L’économie réalisée sur la facture de chauffage et le crédit d’impôts permettent généralement de rentabilisé l’achat rapidement.

Retrouvez le site de BIOTECH et leurs vidéos d’explication en cliquant ICI.

 

PortFolio